Festival Musiques des Lumières,

des résonances classiques en harmonie avec Sorèze 

Festival

de la cité de Sorèze

édition 2022

 

Découvrez notre programmation musicale 2022 sur cette page dédiée ! La billetterie en ligne est disponible en cliquant sur le bouton “Réservez” ci-dessous. Vous avez également la possibilité de prendre vos places à l’accueil des musées (rue Saint Martin – Sorèze) ou de les réserver en nous contactant au 05.63.50.86.38 / contact@cite-de-soreze.com. 

Nous espérons vous y rencontrer !

Le festival « Musiques des Lumières »

Le festival « Musiques des Lumières », toujours sous la direction artistique de Joël Suhubiette, s’inscrit, depuis sa création, dans une démarche de diffusion de la musique de tous horizons vers un public averti aussi bien que néophyte. Ces rencontres entre artistes évoluant dans des domaines différents (baroque, symphonique, opéra…), et un public venu nombreux, assurent des échanges fructueux. La programmation est conçue en adéquation parfaite avec le lieu ; les spectateurs peuvent ainsi écouter des ensembles prestigieux et découvrir des espaces de concerts différents et chargés d’histoire. Tous les ingrédients sont réunis pour offrir des moments musicaux mémorables, dans la majestueuse Cour des Rouges, qui permet d’accueillir les grands ensembles et/ou orchestres symphoniques. L’Abbatiale, à l’acoustique parfaite. La salle des illustres, à l’ambiance si singulière et unique. Le parc qui se prête parfaitement à l’organisation et la mise en place de moments conviviaux autour de repas champêtres pour les soirées Promenades musicales.

Places numérotées dans l’abbatiale et la cour des rouges. Seule, les places dans l’église paroissiale sont en placement libre.

Billetterie en ligne ouverte. 

Billetterie ouverte 30 min avant le début du spectacle
Renseignements au 05.63.50.86.38. 

Programmation

Du SAMEDI 16 au samedi 23 juillet 2022

 

 

Samedi 16 juillet

 

18h30 : Concert de Scandicus [Lieu : Salle des Illustres – Abbaye-école de Sorèze]

Josquin Desprez, un géant des Flandres
Ensemble vocal à voix d’hommes

Programmes :

Nymphes nappés à 6 voix – Josquin Desprez (1450 – 1521)
Missa pro defunctis 6 vocum – Jean Richafort (c. 1480 – c. 1547) : Introitus / Kyrie
Faulte dargent – Josquin Desprez
Missa pro defunctis 6 vocum – Jean Richafort : Graduale
Missa pro defunctis 6 vocum – Jean Richafort : Offertorium
De profundis à 5 voix – Josquin Desprez
Missa pro defunctis 6 vocum – Jean Richafort : Sanctus / Agnus
Nymphes des bois à 5 voix – Josquin Desprez – Déploration sur la mort de Johannes Ockeghem
Missa pro defunctis 6 vocum – Jean Richafort : Communio
O Mors Inevitabilis à 7 voix – Hieronymus Vinders (1500 – 1560) Épitaphe sur la mort de Josquin Desprez
Inviolata, integra et casta es – Josquin Desprez (5 Vx)

Fondé en 2001 en Midi-Pyrénées, Scandicus s’inscrit dans une démarche de transmission des musiques anciennes. Du monochrome chant grégorien aux madrigalistes italiens en passant par le gothique flamboyant des polyphonistes franco-flamands, un éventail de répertoires et de couleurs musicales à redécouvrir jalonnent les sources musicales européennes.

La configuration vocale de l’ensemble, du contre-ténor à la basse, permet de donner un éclat particulier à ces répertoires spécifiques destinés à l’origine aux voix d’hommes.

 

19h30 : Repas tapas

21h30 : Concert avec Opéra Éclaté [Lieu : Cours des Rouges]

Programme : Cosi fan tutte / Mozart / Da Ponte

Une production Opéra Éclaté / Coproduction par : Clermont Auvergne Opéra et l’Opéra de Massi

Direction musicale : Gaspard Brécourt

Mise en scène : Éric Perez

“Une femme doit savoir… telle une reine du haut de son trône avec “je peux et je veux” se faire obéir”. Despina – Da Ponte

« Le texte de Da Ponte, avec sa vision matérialiste de la nature humaine, porte en lui sa part de cynisme, voire de misogynie. Alors que la musique de Mozart nous plonge dans une certaine forme de sensualité amoureuse et aussi d’humour vis à vis des différentes situations auxquelles les protagonistes vont être confrontés au fil de l’action. C’est cette musique, et l’intrigue jugée superficielle et insignifiante, qui n’ont peut-être pas été comprises à l’époque. Mais aujourd’hui, Cosi fan tutte est l’un des opéras les plus populaires de Mozart, à égalité avec les deux autres ouvrages de ce qu’on appelle la trilogie da Ponte : Don Giovanni et Les Noces de Figaro. » Texte de Jean-Michel Dhuez

 

Jeudi 21 juillet

 

[En option : 18h30 : Visite commentée “L’apprentissage des Arts, au temps de l’école”]

21h : Concert avec le Chœur de chambre les éléments et l’ensemble Les Ombres [Lieu : Abbatiale de l’Abbaye-école de Sorèze]

Chœur de chambre Les éléments | 20 chanteurs
Les Ombres |14 instrumentistes
Direction Joël Suhubiette 

Programme :

John Eccles (1668-1735)
The Mad Lover
Pour cordes

Thomas Tallis (1510-1585)
If  Ye Love Me

William Byrd (1543-1623)
Laudibus in sanctis 
Pour choeur à 5 voix a cappella

Henry Purcell (1659-1695)
Lord, how long wilt thou be angry?
Remember Not, Lord, Our Offences 
Pour choeur à 5 voix et basse continue

Hear my prayer, O Lord
Pour choeur à 8 voix et basse continue

Praise the Lord, O Jerusalem 
Pour soli, choeur à 5 voix, cordes et basse continue

“Odes for Saint Cecilia’s day”
Welcome to all the pleasures
Pour soli, choeur à 4 voix, cordes et basse continue

Georg-Friedrich Haendel (1685-1759)
Dixit Dominus
Pour soli, chœur à 5 voix, cordes et basse continue

 

SAMEdi 23 juillet

 

18h30 : Concert avec Paul Lay Trio [Lieu : Abbatiale de l’Abbaye-école de Sorèze]

Programme :

Vagabonds – Paul Lay sera accompagné d’Isabel Sörling (chant) et de Matyas Szandai (contrebasse). 

Ce n’est pas la première fois que Paul Lay, Isabel Sörling (chant) et Matyas Szandai (contrebasse) pratiquent l’art du voyage sonore. On se souvient des disques “Alcazar Memories” (Laborie Jazz, 2017) et du dernier en date « Deep Rivers » (Laborie Jazz, 2020), imaginé pour la commémoration des 100 ans de l’arrivée du jazz en Europe et qui a donné son nom au trio.

Dans cette nouvelle création, intitulée “Vagabonds”, Paul Lay s’empare de la figure du “Wanderer” et propose un parcours à travers 150 ans de musiques allemandes, irlandaises, suédoises et américaines. Le trio sillonne les routes, entre errance et liberté, suivant les tourments et les états d’âme des voyageurs vagabonds. Ensemble, ils ré-interprètent des lieder de Schubert (Ständchen, Gute Nacht, Meeres Stille) et des chants suédois poignants (Säg det igen) ; ils convoquent, outre-Atlantique, l’esprit du jazz, de la country, de la musique populaire américaine avec entre autres Bessie Smith, Franck Sinatra, Joan Baez (I’m a wanderer), Peter Paul and Mary (500 Miles)… Un voyage hors du temps.

20h : Repas

 

21h30 : Concert avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse [Lieu : Cour des Rouges]

Direction : Gábor Takács -Nagy 

Soliste : Gabrielle Zaneboni, cor anglais

 

Programme : 

Wolfgang Amadeus MOZART – Divertimento KV 138 ou Symp. Salzbourgeoise n°3

Gaetano DONIZETTI – Concertino pour Cor Anglais

Franz SCHUBERT – Symphonie n°5

« Un programme romantique pour célébrer l’été ! L’Orchestre du Capitole est en région en compagnie de compositeurs qui lui sont tout particulièrement chers : la lumineuse Symphonie n° 5 de Schubert et le redoutable Concertino de Donizetti. Envie d’entendre les musiciens du Capitole dans un répertoire qu’ils adorent avec la symphonie, ou de découvrir la magie du cor anglais joué par Gabrielle Zaneboni ? Deux manières d’entrer dans l’orchestre et de voyager vers l’Autriche de Schubert et de Mozart, et l’Italie de Donizetti ! »

 

 

 

 

en partenariat avec